De l’intérêt de protéger les zones humides

Suite et fin du chantier école de l’année derniere

Les zones humides présentent un intérêt indéniable pour la richesse des écosystèmes et la qualité de nos paysages : elles maintiennent et améliorent la qualité de l’eau, ont un rôle d’éponge, retiennent l’eau et sont un réservoir de biodiversité avec un grand nombre d’espèces de plantes ou d’animaux inféodées à ces milieux.

Ces milieux, fragiles,  subissent des pressions grandissantes qui entraînent leur disparition. Il est donc important d’en assurer leur protection. Depuis 2008, la Cellule d’Assistance Technique zone Humide des Pyrénées Atlantiques assure le suivi des tourbières de la commune et propose, si nécessaire, des aménagements pour assurer leur bonne conservation.

 L’année dernière, des barrières ont été installées par endroit autour de la grande tourbière des trois fontaines.

La commune organisé cet automne une deuxième journée de « chantier école »,  le jeudi 19 octobre,  avec une classe de BTSA Gestion et Protection de la Nature du lycée St Christophe de St Pée sur Nivelle, en étroite collaboration avec le petit train de la Rhune qui a permis le transport des élèves et du matériel.

 Ces élèves élèves ont installé des barrières naturelles de part et d’autres d’un sentier traversant la petite tourbière du col d’Errepausuko lepoa afin d’éviter le piétinement par les randonneurs. Un deuxième groupe a  effectué du fauchage dans les tourbières d’Esnaur.