RANDONNÉE : le point sur les bonnes pratiques

https://www.communaute-paysbasque.fr/a-la-une-2/actualites/actualite/deconfinement-reprise-des-randonnees-au-pays-basque-sous-certaines-conditions

https://www.communaute-paysbasque.fr/a-la-une-2/actualites/actualite/randonnee-le-point-sur-les-bonnes-pratiques

LES SERVICES DE MOBILITÉ DU PAYS BASQUE
REPRENNENT À 100 % LE 2 JUIN


Suite aux annonces du Premier Ministre sur la Phase 2 du déconfinement, les services de mobilité Txik Txak seront entièrement rétablis à compter du 2 juin. Le port du masque ainsi que la règle de distanciation physique restent obligatoires sur l’ensemble des services.


À compter du 2 juin :


Transports scolaires
Avec la reprise de l’ensemble des niveaux Collège et la réouverture progressive des lycées généraux et professionnels, l’ensemble des lignes de transports scolaires sont rétablies.
Le port du masque reste obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans.


Chronoplus
L’ensemble des services reprennent à 100% avec le rétablissement des services de soirée sur les lignes T1 et 4.
Les services de navettes gratuites sont également rétablis (navette centre-ville de Bayonne, navettes centre-ville de Biarritz, navette Côte des Basques, navette Quintaou).
Le Passeur fluvial Saint-Esprit (Saint-Esprit-Petit Bayonne) reprend également le 2 juin.


Car Express-Ligne 3
La ligne 3 reprend à 100% avec le rétablissement des services de soirée.


La Txalupa dessert Anglet dès ce week-end
La ligne fluviale Txalupa qui relie Bayonne et Boucau étend son service à la commune d’Anglet dès ce samedi 30 mai (arrêt Anglet Brise Lames) et fonctionne normalement. Il est donc désormais possible de se rendre à Anglet depuis le centre-ville de Bayonne en 30 minutes. À noter : dans le cadre de la mise en place des pontons définitifs, Txalupa ne fonctionnera pas du mercredi 3 juin au soir au jeudi 11 juin 2020 inclus. Reprise du service le vendredi 12 juin 2020.


Vente à bord

L’amélioration des conditions sanitaires en France couplée aux dispositifs de sécurité mis en oeuvre dans les bus Txik Txak (masque obligatoire, protection des conducteurs …) permettent aujourd’hui de rétablir la vente à bord sur l’ensemble des réseaux : Chronoplus, Hegobus, Car Express et Proxi’Bus. Néanmoins, les usagers devront avoir l’appoint pour obtenir un titre et aucun rendu de monnaie ne sera effectué jusqu’à nouvel ordre. Modalités Chronoplus : vente uniquement du titre unitaire (1H / 1 voyage). Pour les autres titres, les usagers devront rejoindre les autres dispositifs de vente : distributeurs automatiques de titres (Ligne T1), agences commerciales, point relais ou e-boutique. Hegobus : vente uniquement du titre unitaire (1H / 1 voyage). Pour les autres titres, les usagers devront rejoindre les autres dispositifs de vente : agence commerciale, point relais ou application My-Bus Ligne 3 : vente uniquement des titres unitaires (1H et/ou 1 voyage). Pour les autres titres, les usagers devront rejoindre les autres dispositifs de vente : agences commerciales, point relais, application My-Bus ou distributeurs automatiques de titres (Ligne T1) pour les usagers Chronoplus.

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT AU-DELÀ DE 100KM

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement

Conseils de prévention destinés au grand public

Conseils et comportements pour tous :

  • Se laver régulièrement les mains avec de l'eau et du savon est à privilégier (30 secondes minimum en frottant les ongles, les bouts des doigts, la paume et l'extérieur des mains, les jointures et les poignets…).  À défaut, vous pouvez utiliser une solution hydroalcoolique.
    › Fiche explicative pour bien se laver les mains sur le site de l'Organisation mondiale de la santé (PDF)
  • Se laver les mains avant et après les repas, après être passé aux toilettes, avoir éternué, ou s'être mouché.
  • Tousser dans son coude plutôt que dans la paume des mains.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique, qui seront ensuite jetés de préférence dans une poubelle avec couvercle.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Ne pas partager les couverts et verres à table.
  • Demeurer à au moins 1 mètre d'autrui.

   
Port de masque
Le port d'un masque grand public est préconisé dans certaines situations pour se protéger et protéger les autres. Il ne se substitue en aucune manière au respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale.

  

Pour permettre aux enfants ainsi qu’aux parents de bien comprendre certaines consignes, plusieurs illustrations sont à votre disposition :

 

Si vous présentez des symptômes

  • Restez à domicile
  • Évitez les contacts
  • Appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet (vous pouvez également bénéficier d'une téléconsultation)
  • Élaboré par l'institut Pasteur et Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (APHP) un test en ligne vous indique la marche à suivre en fonction de vos symptômes.
    › Faire le test en ligne sur maladiecoronavirus.fr


Si vos symptômes s'aggravent avec des difficultés respiratoires et des signes d'étouffement :
  • Appelez le 15
  • Ne vous déplacez surtout pas chez votre médecin ou aux urgences

PORTAGE DE REPAS

Le service de portage de repas est maintenu durant le confinement.

Si vous souhaitez en bénéficier contacter le 05 59 51 69 00.

EN CAS DE DANGER POUR VOUS, UNE PROCHE OU UNE VOISINE :

  • Appelez la police/gendarmerie au 17 (accessible 24h/24, 7j/7). En cas de difficulté pour appeler en toute confidentialité, contactez le numéro d'urgence 114 par SMS : vous communiquerez par écrit avec un-e correspondant-e (accessible gratuitement 24h/24, 7j/7).
  • Si vous vivez des violences conjugales et que vous souhaitez fuir, vous pouvez appeler le 115 (hébergement d’urgence) et expliquer les violences que vous vivez.

  • Vous pouvez désormais donner l'alerte dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l'ordre. Si le conjoint violent est présent dans l'officine, vous pouvez utiliser le code "Masque 19" devant le pharmacien.

  • Aussi la municipalité a une solution d'hébergement d'urgence - n'hésitez pas à nous contacter si besoin 05 59 54 68 30

DECHETTERIES

ACCÈS AUX DÉCHÈTERIES SANS RENDEZ-VOUS
À COMPTER DU MARDI 2 JUIN


Les déchèteries seront accessibles sans rendez-vous à compter de mardi 2 juin dans le strict respect des gestes barrières. Le port du masque est obligatoire dès la sortie du véhicule et pour toutes les phases de vidage de déchets.
La Communauté Pays Basque avait décidé de la réouverture des 25 déchèteries du territoire sur rendez-vous le jeudi 23 avril dernier. À compter du mardi 2 juin, il n'est plus nécessaire de prendre rendez-vous pour s'y rendre.


Mesures de sécurité
Néanmoins, afin de garantir la sécurité des agents comme des usagers en cette période de crise sanitaire, leur ouverture reste conditionnée au strict respect des gestes barrières.
- Le port du masque est obligatoire dès la sortie du véhicule et pour toutes les phases de vidage de déchets.
- La règle de distanciation physique de 1 mètre doit être systématiquement appliquée ainsi que toutes les mesures liées à la lutte de la propagation de la covid-19.
- Afin de limiter au maximum l'engorgement des déchèteries, il est recommandé de limiter sa venue à une fois par semaine.
- Il est demandé aux usagers de respecter les volumes autorisés (particuliers : 2 m3/semaine et professionnels : 2 m3/jour).
- Sur place, les usagers ne peuvent pas descendre de leurs véhicules sauf au moment de décharger leurs déchets dans les bennes.
- L’agent d’accueil n’est pas habilité à aider les usagers à porter des déchets lourds ou encombrants. Ces derniers peuvent venir accompagnés d’une deuxième personne pour les aider à vider le contenu de leur véhicule ou de leur remorque.
Un panneau d’information à l’entrée des déchèteries indiquera l'ensemble des consignes à respecter pour un usage sécuritaire.


Un appel au civisme
Les agents de collecte de la Communauté Pays Basque ont constaté la présence de nombreux masques ou gants jetés à même le sol. Ces déchets sont potentiellement contaminés et ils peuvent contribuer à la propagation de la covid-19. Ils représentent aussi un danger éventuel pour les agents chargés de la collecte des déchets et du nettoyage des rues. Jeter son masque en pleine nature a aussi un impact écologique car ces produits médicaux mettent plusieurs siècles avant de se décomposer. Cette infraction est passible d'une amende de 68 euros, qui peut être majorée de 180 euros (décret du 27 mars 2015).
Pour rappel, les déchets potentiellement contaminés (masques, gants, lingettes) doivent être placées dans un sac fermé lui-même jeté dans le sac poubelle à ordures ménagères.


Toutes les infos et horaires : www.communaute-paysbasque.fr